2015-2016 / Presse NF3

La Couronne Basket termine la saison avec une défaite

Par charentelibre.fr, publié le .

La Couronne Basket et son coach Julien Bonneau-jordan tirent le rideau de cette saison à rebondissements par une défaite (51-48) à la JSA Bordeaux. A égalité à 30 secondes du buzzer, les Charentaises ont pris un trois points malchanceux ce qui reflète évidemment l'ensemble de la saison. Les filles très appliquées et courageuses lors de ce dernier acte voulaient à tout prix offrir une belle sortie à leur coach ; le sort en a décidé autrement.
 

La Couronne Basket chute à Bressuire

Par charentelibre.fr, publié le , modifié .

Défaite des Couronnaises à Bressuire (70-61) pour le compte de la 21ème journée de N3F. Les filles de Julien Bonneau-Jordan n'ont plus qu'une journée de championnat, à la JSA Bordeaux, pour terminer l'année sur une bonne note.
 

Le LCB veut finir en beauté

Par Yannick CHAUMET, publié le , modifié .

Les dirigeants du LCB espéraient avoir le droit de défendre leur dossier sur la pénalité de quatre points infligée à l’équipe de N2 en début d’année par conciliation devant le CNOSF, mais par manque d’éléments la haute instance du sport hexagonal a décidé de confirmer la sanction.

Donc autant dire que les envies de remontée tombent à l’eau avant même la fin de saison. Accusant deux points de retard au classement à deux journées du baisser de rideau, les Couronnaises vont maintenant finir en roue libre.

"Nous n’avons plus qu’à prendre du plaisir sur le parquet et terminer la saison avec deux victoires pour assurer notre place sur le podium", commente Julien Bonneau-Jordan, un peu dégoûté des événements.

Son équipe a dominé sa poule depuis le début de la saison. Elle est celle qui a le moins perdu pour le moment avec seulement trois défaites pour vingt rencontres jouées.

Demain, le déplacement à Bressuire se fera sans Marie Dubuis, touchée au genou lors de la rencontre face à Limoges il y a trois semaines mais avec Amandine Boisgrollier, absente lors du dernier succès à domicile face à Saint-Avertin.

"Marie va encore manquer un match mais on récupère Amandine qui sera sûrement préservée", détaille le technicien charentais.

Côté parquet, le derby entre les Deux-Sévriennes et les Charentaises avait été long à démarrer à l’aller. Il avait fallu un temps mort du coach couronnais pour mettre la machine en route, Marie Dubuis avait eu les mains en feu cet après-midi-là avec 23 points marqués.

"Je ne m’attends pas à des passe-droits au match retour. Nous avions eu du mal à rentrer dans la partie. Là, il ne va pas falloir se rater. Il reste deux matches à négocier donc à nous de faire ce qu’il faut pour que la saison se termine bien", conclut Julien Bonneau-Jordan.

Ce dimanche 15h30 à Bressuire

 

La Couronne Basket allume St-Avertin

Par charentelibre.fr, publié le .

Nette victoire des Couronnaises face à lanterne rouge St Avertin (73-54) pour le compte de la 20ème journée de N3F. Les Charentaises ont dominé de la tête et des épaules cette rencontre (M.T 37-27) en déployant un jeu varié agrémenté d'une adresse remarquable pour cette dernière rencontre de la saison sur son parquet. Prochain match le 3 avril à Bressuire.
 

La Couronne Basket chute à Limoges

Par charentelibre.fr, publié le .

Les Couronnaises font une mauvaise opération dans la course aux play-offs en tombant à Limoges (64-60) pour le compte de la 19ème journée de N3F. Très maladroites aux tirs et dans les transmissions du ballon, les Charentaises ont vraiment été dans un jour-sans, il y a des jours comme ça où rien ne va ! Prochain match dans une semaine face à St-Avertin pour retrouver les clés de la victoire.
 

Le LCB remporte le derby des Charentes

Par Yannick CHAUMET, publié le .

La Couronne a battu non sans mal le Pays Rochelais (B) (60-48). La décision s’est faite dans le troisième quart-temps.

Derby certes mais aussi match capital pour la suite des événements. Après avoir pris 4 points de pénalité au classement les Couronnaises devaient continuer leur série d’invincibilité à domicile dans l’optique d’accrocher les play-offs. "Nous devons tout gagner pour espérer poursuivre l’aventure", avouait Julien Bonneau-Jordan.

Dans le premier quart, les deux formations se neutralisent pendant cinq bonnes minutes (2-0, 3). Il faut attendre que le technicien couronnais prenne un temps mort pour remettre ses joueuses sur les rails: "Faut rentrer, bouger, regardez ce qu’il se passe avant de décider !"

La machine semble se lancer petit à petit mais timidement, l’adresse fuit les mains locales sauf celles de Nahida Bouataress qui garde son équipe à flots en enchaînant deux shoots extérieurs en une minute (13-5, 7). Les Couronnaises remportent le premier quart 13-9 mais laissent aussi un petit goût d’inachevé.

Les Rochelaises reviennent avec des intentions différentes et leur zone donne des soucis aux Charentaises. Après trois minutes, les locales sont menées (18-20, 13). Encore un temps mort salvateur pour le LCB qui relève la tête pour faire jeu égal avec les visiteuses.

La Couronne intraitable en défense

Et revient dans la partie en scorant un 12-6 de façon à relancer les débats et reprendre un peu le large. La mi-temps arrive comme un soulagement sur le score de 30-26. L’adresse est pointée du doigt car le dix sur vingt-neuf aux shoots n’est pas habituel.

Arrive le troisième quart-temps… Habituellement, c’est le moment redouté côté LCB. Mais une fois n’est pas coutume, il est rare de voir un troisième quart où les Charentaises dominent tous les domaines aussi bien en défense qu’en attaque mais les Maritimes ne trouvent pas les solutions pour contrer la foudre locale. L’écart grandi, le 13-4 infligé aux visiteuses apporte enfin du soulagement. En menant 46-34 à l’entame de l’ultime manche, les Couronnaises vont pouvoir gérer. Gestion réussie, match remporté non sans difficultés 60-48. Le LCB n’a pas d’autres choix que d’aller chercher la gagne à chaque sortie désormais. Il ne reste plus qu’une rencontre à domicile face à Saint Avertin dans quinze jours contre trois matches à l’extérieur à Limoges la semaine prochaine, à Bressuire et à Bordeaux.

 

La Couronne Basket domine La Rochelle

Par charentelibre.fr, publié le , modifié .

Victoire des Couronnaises face à La Rochelle (60-48) pour le compte de la 18ème journée de N3F. Malgré un début de match assez poussif, les Charentaises ont vite pris la mesure de leurs adversaires (M.T 30-26) et ont réalisé par la suite un très beau 3ème tiers temps.

Prochain match dans une semaine à Limoges.

 

La Couronne a le couteau entre les dents

Par Yannick CHAUMET, publié le , modifié .

Les Couronnaises reçoivent les rochelaises avec la ferme intention de l’emporter pour continuer de croire à la montée en N2.

La victoire à Tours (65-62 après prolongations) dimanche dernier est révélatrice de la qualité de l’effectif du LCB qui a largement sa place à l’échelon supérieur mais la décision de la Fédération d’amputer 4 points au classement handicape le groupe couronnais dans la course à l’objectif.

Les Charentaises doivent désormais tout gagner pour ne pas avoir de regrets mais aussi compter sur d’éventuels faux pas de leurs adversaires directs.

Une chose est certaine et ce n’est pas Julien Bonneau-Jordan qui pourra dire le contraire, les rouges et blanches n’avaient pas besoin de cet accroc pour trouver une source de motivation supplémentaire. Même si la rencontre du week-end dernier a été "délicate nerveusement, les filles ont montré leur force de caractère. Dans la première période, nous avons fait ce qu’il y avait à faire, tout y était, l’agressivité, l’adresse… On fait un écart de plus onze après un 8-0 juste avant la pause. La seconde période fut un peu plus poussive. Ensuite les prolongations, ça s’est joué sur un coup de dés à notre avantage", explique le technicien charentais.

"Il va falloir faire preuve d’humilité"

Demain, le LCB reçoit La Rochelle. Certes il y a "un monde" entre les deux formations au classement puisque les Couronnaises occupent la 4e position, comptent 28 points avec un bilan de 13 victoires pour 2 défaites alors que les Maritimes se classent 8e pour 24 points avec 7 victoires pour 10 défaites. Mais le coach prévient ses joueuses: "Il va falloir faire preuve d’humilité et de sérieux tout au long des 40 minutes ou nous allons avoir du mal".

En effet, les protégées d’Annie Vallat, menaient largement à la pause lors du match aller, plus quinze (46-31) pour ne l’emporter que de cinq unités (59-64).

C’est dire que les Maritimes proposent un jeu déconcertant et Julien Bonneau-Jordan n’est pas sans se rappeler que les Couronnaises "avaient galéré sur la zone en 3-2".

Comme quoi même avec un écart assez important à la pause il y a moyen de se faire peur mais les Charentaises le savent et veulent tout mettre en oeuvre pour accrocher le graal annoncé depuis le début de saison.

Au niveau du calendrier, les Guennoises possèdent selon Julien Bonneau-Jordan "le plus facile" mais il ne faut pas oublier que même contre les équipes moins "compétitives", il faut cravacher pour avoir le gain d’un match surtout dans le money-time d’une saison où les mal classés veulent se maintenir et où les leaders veulent assurer leur place en haut de tableau.

 
 

La Couronne Basket perd quatre points sur tapis vert

Par charentelibre.fr,

Coup de tonnerre à La Couronne Basket. Coupable d’avoir aligné une joueuse non qualifiée lors des deux matches victorieux contre JSA Bordeaux et Poitiers, le club vient de se voir retirer quatre points sur tapis vert.

La Couronne, qui jusqu’ici faisait la course en tête de son championnat, se retrouve rétrogradée à la cinquième place, à un point de la deuxième place (NDLR: seules les deux premières places donnent accès aux playoffs). Plus embêtant: en cas d’égalité de points avec une autre formation, le club charentais passera automatiquement derrière.

Un vrai coup dur pour La Couronne, auteur d’une saison quasi parfaite (12 victoires, 2 défaites) et qui ambitionnait de remonter en Nationale 2 l’année prochaine.


 

la Couronne Basket tient son rang à Saran

Par charentelibre.fr,

Une semaine après la défaite à Laguenne, La Couronne Basket dégaine à domicile face à Saran (82-62) pour le compte de la 16ème journée de N3F. Les Charentaises ont bien entamé le match et l'ont quasiment plié dès la 1ère mi-temps(+ 20 à la pause). Les joueurs de Julien Bonneau Jordan ont ensuite géré le reste de la rencontre. La Couronne Basket brille à nouveau au premier rang. Prochain match à Tours le 28 février.
 

La Couronne a des choses à se faire pardonner

La Couronne a des choses à se faire pardonner
Les Couronnaises doivent repartir de l’avant face à Saran.
Photo Phil Messelet

Par Yannick CHAUMET,

Défaites la semaine dernière à Laguenne, les Couronnaises doivent se reprendre ce soir face à Saran pour le compte de la 16e journée.

Les cartes ont été redistribuées le week-end dernier dans la poule C de N3F. En effet la défaite du LCB a permis au CES Tours de revenir à hauteur des Charentaises avant la rencontre de ce soir. Toujours leader, les protégées de Julien Bonneau-Jordan partagent désormais le fauteuil avec la formation des deux anciennes charentaises, Claire Longomba et Marie-Clotilde Cazaux-Chaigne.

La rencontre de dimanche dernier a bien été menée par les Corréziennes qui ont, d’après le technicien charentais "pratiqué un bon basket", alors que les Couronnaises de leur côté n’y arrivent plus.

Il ne reste plus qu’à faire le job

"Tous les ingrédients n’ont pas été présents pour rivaliser avec les Guennoises", admet le coach de La Couronne mais cela dit "tout n’est pas à jeter non plus". Devant à la pause, les Charentaises n’ont pas réussi à garder l’avantage, sans doute le manque de régularité soulever depuis quelques semaines qui fait défaut.

L’USM Saran, adversaire de ce soir, se présente comme une formation du bas de classement, 9e avec 21 points que les Charentaises avaient battu pas si facilement de douze points au match aller (78-66).

Pour Julien Bonneau-Jordan, c’est une équipe qui "possède un axe intérieur dominateur et des joueuses capables de rentrer des paniers de loin. là-bas nous avions fait l’écart en fin de partie". C’est donc sensiblement le même profil que le LCB. Il ne reste plus qu’à bien faire le job et surtout à trouver les ressources pour rebondir suite au revers de la semaine passée.

Les moyens, le LCB les a. Il faut mettre les individualités au service du collectif pour parvenir à l’objectif premier, la remontée en Nationale 2.

Ce soir 20h à la salle de la ZAC.

 
 

La Couronne Basket met une rouste à Nantes St Rogatien

La Couronne Basket, leader incontestable de la poule, corrige cet après-midi Nantes sur son parquet (48-74) pour le compte de la 14ème journée de N3F. Les Charentaises, qui avaient encaissé leur seule défaite de la saison au match aller, ont pris leur revanche et de fort belle manière. Menant de + 18 à la pause, les protégées de Julien Bonneau-Jordan, remontées comme des pendules, ont dominé de la tête et des épaules cette rencontre parfois assez houleuse. Les locales ont du reste terminé à 3 sur le parquet ! Prochain match dans une semaine à Laguenne en Corrèze.
 

Des Couronnaises revanchardes

Des Couronnaises revanchardes
Les Couronnaises ont un compte à régler avec les Nantaises.
Phil Messelet
Par Yannick CHAUMET,

La Couronne avait encaissé sa seule défaite de la saison à l’aller dans des circonstances très particulières. Les joueuses s’en souviennent!

Les joueuses de Julien Bonneau-Jordan ont poursuivi leur parcours (presque) sans fautes en s’imposant 75-46 la semaine dernière à l’ASPTT Limoges. Une rencontre "pliée dans le premier quart-temps, avec une bonne adresse", raconte Marie Dubuis, relayée par son coach: "30-9 au bout des 10 premières minutes, on a terminé la rencontre en roue libre malgré un adversaire accrocheur".

La suite de la rencontre n’a cependant pas satisfait "MC": "Nous sommes retombées dans nos travers à jouer les unes après les autres, sans collectif. Ce n’était pas très beau à voir".

Cette semaine, le technicien charentais a donc mis l’accent sur la relation "intérieurs-extérieurs". "Nous avons fait une bonne semaine d’entraînement, bien chargée, j’espère voir la même chose ce week-end", précise t-il.

Car demain se présente face au LCB, la seule formation qui a réussi l’exploit de faire plier le leader cette saison: St-Rogatien-Nantes. A l’aller, la rencontre avait été âpre, et d’après certaines joueuses charentaises, l’arbitrage laissait à désirer.

Les statistiques parlent d’elles-mêmes: défaite 67-52, 34 fautes sifflées à l’encontre du LCB contre seulement 10 côté nantais. Avec à l’arrivée cinq joueuses sorties pour cinq fautes à La Couronne!

Aucun doute: les Charentaises vont avoir à coeur de répondre présentes lors de ce match. "St- Rogatien, c’est notre seule défaite, subie dans des conditions particulières. L’esprit de revanche est très présent chez les filles, je n’aurai pas besoin de trouver des sources de motivation", annonce le coach couronnais.

Marie Dubuis, elle, garde de l’amertume du match aller : "C’est certain que nous avons une belle revanche à prendre car nous n’avons pas digéré la défaite là-bas, ni leur arrogance. On est en tête et nous comptons bien leur montrer sur le terrain dimanche. Et avec la manière, si possible, car nos supporters ont droit à un beau spectacle quand ils viennent nous voir. Et depuis quelques matchs on ne propose pas de belles choses".

Ce dimanche 15h30 à La Couronne.

 
N3F: La Couronne attend Bordeaux
Les filles de La Couronne sont en tête de leur poule.
Renaud Joubert
Par Yannick CHAUMET,

Dernier match aller pour les joueuses du LCB qui reçoivent ce dimanche à 15h30 les JSA Bordeaux. Une formation bien connue des Couronnaises puisque durant leurs campagnes en N2F, les joueuses de Julien Bonneau-Jordan ont eu à croiser le fer à de multiples reprises face à cette équipe.

Après sept victoires consécutives en championnat et une invincibilité préservée à domicile depuis le début de l’exercice 2015-2016, les Charentaises entament la nouvelle année avec la confiance et accueillent par là même leur nouvelle joueuse, Vanessa Abusenga, qui portera pour la première fois la tunique rouge et blanche.

Venue de Lons-Le-Saunier, cette intérieure va sans aucun doute aider le LCB dans un secteur un peu à l’abandon avec les blessures combinées de Pauline Phlippoteau et Virginie Chambord, Le technicien couronnais a tout de même pu compter sur l’implication de tout son groupe pour pallier les absences. Il semble satisfait de l’apport de sa recrue. "Il y a du basket, de l’envie et c’est une joueuse qui peut prendre sa chance de loin". Appliqué et posé, Julien Bonneau-Jordan a pris le temps de la réflexion pour faire signer une intérieure. Il a vraisemblablement fait le bon choix. Il ne reste plus qu’à valider ce choix en compétition officielle.

LCB (1er, 19 pts) - Bordeaux (4e, 16 pts)

LE GROUPE. Bouataress, Dubuis M, Boisgrollier, Javelaud, Guillon, Dubuis H, Daigre, Bertorelle, Abusenga

 

LA COURONNE BASKET TERMINE L’ANNÉE EN LEADER

Par charentelibre.fr,

Belle victoire des Couronnaises aujourd'hui à La Rochelle (59-64) en match en retard de la 7ème journée de N3F. Les filles de Julien Bonneau Jordan ont mené de + 15 à la pause avant de lever le pied en seconde période. Elles confortent ainsi leur place de leader. Prochain match le 10 janvier face à la JSA Bordeaux
 

Les Couronnaises se déplacent pour éviter l’embûche de Noël

Les Couronnaises se déplacent pour éviter l’embûche de Noël
Photo Phil Messelet
Par Yannick CHAUMET,

Les basketteuses de La Couronne, en tête de leur poule, doivent s’imposer chez la réserve rochelaise pour conforter leur position.

La semaine dernière, les Couronnaises ont fait le boulot en venant à bout des Bressuiraises dans une rencontre très disputée et menée de main de maître par les joueuses charentaises.

La victoire est d’autant plus satisfaisante au regard des soucis médicaux que rencontrent les protégées de Julien Bonneau-Jordan. Plus que jamais leader de leur groupe de N3F avec une seule défaite au compteur en neuf journées, les Couronnaises se rendent donc à La Rochelle dans l’optique de continuer leur cavalier seul en tête du classement et afin de passer les fêtes au chaud avant de recevoir les JSA Bordeaux en janvier.

"Marquer notre territoire"

Ce soir, c’est donc un derby qui attend les Charentaises avec au programme la réserve de l’ABPR 17. Un club et une équipe bien connus car depuis deux saisons, c’est la formation la plus jouée par les Couronnaises tant en matches de préparation que pendant les joutes passées de N2F.

Cette année c’est la même chose à quelques modifications près. La préparation et le match de coupe ont été disputés face à l’équipe fanion pensionnaire de N2. Ce soir, c’est l’équipe réserve, sixième (5 victoires, 4 défaites), qui se présente face au LCB.

Mais pour Julien Bonneau-Jordan, ça reste une rencontre comme une autre abordée avec le même mot d’ordre: "A chaque match nous devons gagner pour marquer notre territoire". Les Couronnaises sont bien parties et comptent bien continuer sur leur lancée.

Basket NF3 : LA COURONNE TAILLE PATRON






Par Yannick CHAUMET,

Cinq matchs, cinq victoires: c’est le bilan du LCB dans sa salle de l’Etang des Moines. Bressuire en a fait les frais hier après-midi en s’inclinant de quinze points (73-58).

 

"Je craignais ce match", avouait Julien Bonneau-Jordan à l’issue de la victoire contre Bressuire, hier, que ses protégées ont su se rendre facile grâce à une belle présence défensive et à une Marie Dubuis aux mains de feu (23 points).

Pourtant, dans le premier quart , c’est Bressuire qui démarre mieux et donne du fil à retordre au leader. Derrière Munoz et Monin, les joueuses de Sylvain Schwartz, dominent dans la peinture et répondent parfaitement aux attaques charentaises.

Il faut un temps mort couronnais pour remettre le train sur les bons rails. Le technicien charentais harangue ses troupes d’un cinglant "Vous avez cru que ça allait être une partie de plaisir ?!". La phrase résonne dans les têtes des leaders qui vont assumer leur rôle jusqu’au bout.

Après cinq minutes où les deux formation se rendent coup pour coup, le LCB met le pied sur l’accélérateur et prend le match à son compte. Assenant un 8-1, les Charentaises font un premier écart de +7 au buzzer (22-15, 10).

Le deuxième quart est plus régulier pour les locales. La mesure de l’événement est prise, les Couronnaises enchaînent bien même si à l’intérieur les Bressuiraises sont présentes avec Charrier, Munoz Puerto ou Bandrow. La stratégie de contourner le bloc de géantes deux-sévriennes fonctionne et les shoots à longue distance font mouche. L’écart fleurit jusqu’à + 13 (37-24, 19e).

Le troisième quart qui est toujours le même depuis des années au LCB ne déroge pas à la règle. Trois pertes de balles successives converties de suite par les visiteuses. Les Bressuiraises reviennent un peu dans la partie, grâce à Mari Munoz Puerto (39-32, 23).

Les Charentaises en survol

S’en suit le réveil du LCB qui après avoir concédé un 0-6, afflige à son tour un 10-0, l’écart est désormais de plus dix-sept pour les Charentaises qui gèrent la fin du quart en répondant aux attaques adverses (58-41, 30).

Pour avoir un bon et beau match, il faut deux belles équipes et hier c’était le cas. Le troisième quart n’en n’a été que la plus pure démonstration.

En remportant l’ultime quart de la partie, les visiteuses montrent la qualité de leur effectif et méritent largement leur place dans le haut du classement de cette poule de N3F. Score final 73-58 pour La Couronne qui s’assoit un peu plus confortablement dans le fauteuil de leader avant le déplacement à La Rochelle la semaine prochaine.

  

stats_13decembre.jpg

La Couronne Basket confirme son invincibilité à domicile

Par charentelibre.fr,

La Couronne Basket a dompté cet après-midi à domicile Bressuire (73-58) un de ses dauphins en championnat pour le compte de la 10ème journée. Les joueuses de Julien Bonneau-Jordan ont su faire le dos rond en début de rencontre avant de prendre définitivement le jeu à leur compte. Menant de +13 à la pause, les coéquipiers de M Dubuis, très en vue dans cette rencontre, ont creusé un peu plus l'écart dans le troisième quart-temps. A noter la très bonne performance défensive de l'équipe qui reste invaincue cette saison dans son antre. Prochain match dans une semaine à La Rochelle pour terminer l'année 2015 en leader incontesté.
 
LCB: une victoire sinon rien
Renaud Joubert
Par Yannick CHAUMET,

La Couronne reçoit un de ses dauphins ce dimanche après-midi dans son antre imprenable depuis le début de saison.

Revenues avec une large victoire de Saint-Avertin la semaine dernière (84-43), les Couronnaises ont fait une très belle entame de façon à se mettre rapidement hors de portée de leurs adversaires du jour. Après un coup de moins bien consécutif au passage en zone des Tourangelles, elles ont encaissé un 8-0. Mais le trois points d’Ambre Javelaud a remis les choses au point et les joueuses de Julien Bonneau-Jordan ont reprit leur domination. Déjà supérieures individuellement, elles sont venues à bout d’une équipe assez faible par rapport à la force de frappe charentaise.

Ce week-end par contre, c’est un client qui se présente face au leader. "ça ne sera certainement pas le même match qu’en début de saison", d’après le technicien charentais. En effet en lever de rideau de l’exercice en cours, les Couronnaises ont rencontré leurs homologues Bressuiraises et avaient mis la formation Deux-Sévriennes face à de multiples problèmes en l’emportant 105-59.

Mais pour le coach local, ça sera une autre paire de manches. "Pour moi, elles sont au même niveau que Tours ou La Guenne, il ne faut pas oublier qu’en coupe, nous étions au complet, pas elles. Là, ce sera l’inverse".

La fin de l’année se rapproche et les Couronnaises comptent bien remplir les deux objectifs en vue pour cette rencontre. Premièrement: garder leur invincibilité à domicile et continuer à mener les débats dans leur poule de N3.

Même si Julien Bonneau-Jordan concède que "tout le monde est fatigué", le coach charentais connait très bien son homologue ayant passé ses diplômes d’entraineur avec lui. "Je sais qu’il va nous ennuyer, il connait très bien la division. Il va surement cibler MC et Amandine, mais j’ai la chance d’avoir un groupe complet malgré les manques à l’intérieur. Les filles sont bien, Caro est sur un nuage, Nono revient bien, Ambre fait le job, Dodo est toujours présente dans les gros matchs et Aurélie, c’est une guerrière". De toute façon, il n’a pas d’autres choix que de compter sur tout son groupe car la formation couronnaise est décimée dans le secteur intérieur avec les blessures conjuguées de Pauline Phlippoteau (ligaments croisés), absente pour le restant de la saison et celle de Virginie Chambord qui devrait reprendre la compétition en janvier.

Donc encore deux rencontres à tenir pour les Charentaises avant les vacances et pour passer les fêtes au chaud, il faut convertir la forme du moment en double succès face à Bressuire demain et à La Rochelle la semaine prochaine.

LCB (1er, 15 points) - Bressuire (3e, 14 points)

LCB. Bouataress, Dubuis M, Boisgrollier, Javelaud, Guillon, Dubuis H, Daigre, Bertorelle.

Dimanche 15h30 à la salle de la ZAC.

La journée. ASPTT Limoges (9) - Tours (2), Stade Poitevin (12) - Saint-Rogatien (7), La Guenne (4) - Saran (6), JSA Bordeaux (5) - Saint-Avertin (11), Pays Rochelais (8) - ABC Limoges (10).

 

LA COURONNE BASKET EN DÉMONSTRATION A ST-AVERTIN

La Couronne Basket a de nouveau marqué les esprits cet après-midi dans la banlieue tourangelle en dominant avec brio St Avertin (42-84) pour le compte de la 9ème journée de N3F. Les filles de Julien Bonneau-Jordan ont dominé de la tête et des épaules la rencontre avec une défense de fer et une attaque de feu. En marquant le double de points par rapport à leurs adversaires du jour, les Charentaises ont fait forte impression et confortent leur position en tête du classement. Prochain match dans une semaine face à Bressuire.
 
 
LES BASKETTEUSES COURONNAISES DÉFENDENT LEUR TRÔNE

Par Yannick CHAUMET,

Leaders de leur championnat, les joueuses de Julien Bonneau-Jordan reçoivent Limoges, anvant-dernier au classement, avec l’espoir d’engranger un nouveau succès.

Après trois semaines de pause, c’est le retour aux affaires courantes ce dimanche pour les basketteuses du LCB.

Une période durant laquelle Julien Bonneau-Jordan a sûrement eu le temps de récupérer quelques éléments blessés de sa formation et pourra, demain, compter sur la plupart de sa garde pour la réception de Limoges ABC.

La dernière rencontre du LCB était la réception de Tours, où les Charentaises s’étaient imposées non sans difficultés face à un client potentiel à l’accession à la N2 (58-54).

Une victoire plus qu’importante pour la course à la montée et au vu des pépins physiques qui ont touché les Couronnaises.

Chahutées contre Tours

Les locales avaient été chahutées pendant trois quart-temps avant de prendre la mesure d’un adversaire, annoncé par Julien Bonneau-Jordan en amorce de la saison, comme l’un des meilleurs.

Avec une seule défaite, La Couronne pointe cette saison en tête de sa poule de N3 avec l’US Guennoise. La victoire est impérative demain pour la confiance puisque les Charentaises vont enchaîner une série de trois rencontres à l’extérieur avant la trêve. Avec le 6 décembre un déplacement à Saint-Avertin, le 13 décembre à Bressuire et le 19 décembre, la rencontre reportée par la Fédération à La Rochelle.

Autant dire que cette rencontre contre Limoges est cruciale. Les joueuses et coach en sont bien conscients et vont sans doute continuer le travail pour montrer qu’il faudra compter sur le LCB cette saison.

Ce dimanche à 15h30 salle de la ZAC

 

Basket: La Couronne remporte le choc au sommet

06h00 par Yannick CHAUMET | Mis à jour il y a 12 heures


Troisième et importante victoire consécutive pour le club de La Couronne face à Tours (58-54). La Couronne reste en tête de sa poule en N3.
Les Couronnnaises ont décroché une victoire importante.
Les Couronnnaises ont décroché une victoire importante.. PHOTO/Photo Majid Bouzit

Pour la sixième journée de championnat, la Couronne accueillait hier un autre coleader de la poule en la qualité du CES Tours, avec dans ses rangs deux anciennes joueuses du LCB, Marie Clotilde Cazaux-Chaigne et Claire Longomba. Un match remporté par les joueuses de La Couronne (58-54) qui leur permet de rester en tête de la poule C en compagnie de Lagenne.

Mais ce sont les basketteuses de Tours qui prennent le match à leur compte dans le premier quart.

Rapidement devant, les Tourangelles vont jusqu’à faire un premier écart de neuf points (2-11, 4). Moment choisi par Julien Bonneau Jordan pour prendre son premier temps mort.

Le technicien charentais habituellement calme et posé là s’est montré plus qu’en colère, en demandant de "la patience au lieu de la vitesse". Consignes entendues par ses joueuses qui refont leur retard petit à petit (12-13, 8). Elles échouent à trois points au terme du premier quart (12-15, 10).

Dans la seconde manche, c’est au tour des Couronnaises de montrer leur force collective, Caroline Guillon à la finition d’un mouvement permet aux siennes de prendre l’avantage à trois points (25-23, 15). Avantage que les Couronnaises ne lâcheront plus jusqu’à la pause (32-30, 20).

Dans l’avant-dernière manche, les Couronnaises balbutient leur basket. Opportunité saisie par Claire Longomba qui se montre dominatrice dans la peinture. Avec sept points, elle permet aussi à son équipe de repasser devant dans les trois dernières minutes (28-40, 27). Presque au buzzer, Marie Dubuis y va de son adresse à trois points pour permettre aux Couronnaises de recoller avant la dernière manche (41-43, 30).

Bertorelle au rebond

L’ultime quart-temps commence plutôt mal pour les Couronnaises mais rapidement remises sur les bons rails, en durcissant la défense, elles remontent au score pour reprendre la main en milieu de période (49-47, 35).

Elles ne lâcheront plus la mène jusqu’au bout. Dans le money-time, les Tourangelles vont tout tenter mais la présence d’Aurélie Bertorelle au rebond donne un bol d’air au LCB. Les locales accrochent une troisième victoire consécutive qui les place en tête à égalité avec l’US Guennoise mais avec l’avantage du point average ayant battu les Creusoises.

 

Basket : La Couronne Basket joue un mauvais tour à Tours

17h32 par charentelibre.fr


La Couronne Basket reste leader de sa poule de N3F en venant à bout de Tours (58-54), 3ème au classement, lors de la 6ème journée. En mode diesel, les protégées de Julien Bonneau Jordan ont eu du mal à rentrer dans le match puisqu'elles ont été menées de - 9 au bout de 10 minutes de jeu. Suite à une remontée de bretelles de leur coach, les Charentaises se remettent dans le droit chemin en récupérant plusieurs ballons et commencent à donner le tournis à Tours. La Couronne ne lâchera rien jusqu'au buzzer et obtiendra ainsi un succès ô combien important face à un concurrent direct pour la montée en vue de la suite de la saison. Prochain match samedi 14 novembre à 17h à La Rochelle.
 

Un choc au sommet pour La Couronne

09h00 par Yannick CHAUMET


Honorine Dubuis et le LCB veulent rester en tête.
Honorine Dubuis et le LCB veulent rester en tête.. PHOTO/Photo Majid Bouzzit

Après une victoire arrachée dans les dernières minutes à Saran 78-66 le week-end dernier, les Couronnaises auront forte affaire sur leur parquet face aux joueuses du CES Tours demain après-midi.

Les coleaders viendront certainement à la salle de la ZAC avec l’objectif d’accrocher le scalp d’une formation annoncée comme favorite à l’accession à la montée.

Fortes de deux anciennes Charentaises, Marie-Clotilde Cazaux-Chaigne et Claire Longomba, deux éléments qui avaient grandement contribué à la montée en N1 il y a trois ans, les Tourangelles ont de quoi poser de sérieux problèmes aux protégées de Julien Bonneau-Jordan.

Le technicien charentais amputé de quatre éléments à l’entame de la rencontre du week-end dernier, sait cependant parfaitement que son équipe "est capable de battre tout le monde".

Même en difficulté, les Couronnaises savent développer un basket de mouvement et de percussion qui a déjà fait ses preuves depuis le début de l’exercice en cours.

Seulement il faudra s’imposer dimanche après-midi pour s’octroyer une position de leader incontestée au classement tout en restant invaincues à domicile en championnat.

La Couronne (1er, 9 pts) - CES Tours (3e, 9 pts)

LA C OURONNE. Bouataress, Dubuis M, Boisgrollier, Guillon, Dubuis H, Doriane, Fontaine, Bertorelle, Javelaud.

Dimanche à 15h30 salle de la ZAC.

La journée. Bressuire le réveil (5) - Limoges (11); JSA Bordeaux (6) - Stade poitevin (12); La Couronne (1)- Tours (3); Limoges (8) - Laguenne (2); Pays rochelais (7) - Nantes (4); Saint Avertin (9) - Saran (10).

 

Basket : La Couronne basket reste dans le bon tempo

17h45 par charentelibre.fr


Victoire des filles de La Couronne (66-78) à Saran pour le compte de la 5ème journée de N3F. Malgré les nombreuses absences, les Charentaises ont gommé leurs erreurs de la semaine passée en Coupe de France (défaite honorable face à La Rochelle, équipe de N2) et ont surtout retrouvé leur jeu qui leur a permis de bien débuter le championnat. Prochain match le 8 novembre face à Tours.
 

La Couronne remporte la bataille de zone

06h00 par Yannick CHAUMET | Mis à jour il y a 3 heures


Malgré un second quart-temps à vite oublier, les Couronnaises sont venues à bout de Guennoises qui leur ont donné plus que du fil à retordre hier après-midi.
Les Couronnaises ont fait la différence dans le dernier quart-temps hier.
Les Couronnaises ont fait la différence dans le dernier quart-temps hier.. PHOTO/Photo Majid Bouzzit

Dès le départ, il était écrit que la rencontre n’allait pas être comme les autres. Les visiteuses remportent le premier "entre deux" sur le coup d’envoi mais se trompent de côté et marquent contre leur camp! Les Couronnaises s’en aperçoivent et signalent l’erreur aux officiels. Second coup d’envoi donc à l’avantage des locales cette fois-ci.

Les débats lancés, les Couronnaises prennent le jeu à leur compte et enchaînent comme il faut. Bien dans le rythme, Marie Dubuis et Doriane Daigre donnent le la en marquant dix points. En face la réponse de Kapanga Kpignet et de Ducloux est sensiblement du même acabit puisque les deux visiteuses marquent à leur tour neuf points. Sur la fin du premier quart, les Charentaises avec deux paniers longue distance de Caroline Guillon et d’Honorine Dubuis prennent l’avantage de quatre points (19-15, 10e).

Dans le deuxième quart, le passage en zone des Guennoises va plus que perturber les Couronnaises. Plus aucune tentative locale ne sera convertie contrairement aux contre-attaques visiteuses. Même les deux temps morts pris par le technicien charentais ne changent rien. Absentes aux rebonds, lentes dans les transmissions, les locales laissent filer leurs adversaires en encaissant un cinglant 17-4, et il faut attendre la 19e minute pour voir les premiers points des Couronnaises!

Heureusement, il reste deux périodes aux Charentaises pour réagir à l’affront. Les visages sont fermés et déterminés à faire le job aux retours des vestiaires. Virginie Chambord sonne la révolte, imitée par Doriane Daigre dans la foulée.

La remontée est en route. Amandine Boisgrollier et Honorine Dubuis enchaînent à trois points. Les mouvements sont plus fluides, la vitesse de retour, les communications plus limpides. Rapidement revenues à hauteur, les Couronnaises reviennent à un petit point et peuvent aborder avec sérénité le dernier quart (43-44, 30e).

Dans le dernier quart, les Couronnaises sortent une défense parfaite et l’attaque de feu. Tout revient et les visiteuses n’y arrivent plus. Les joueuses de Julien Bonneau-Jordan prennent enfin la mesure d’adversaires difficiles à manier. La victoire est là malgré un réveil tardif et un second quart à oublier.

Julien Bonneau-Jordan (entraîneur du LCB). "Le premier quart a été correct mais nous avons mis trop de temps pour nous adapter au passage en zone dans le second. On oublie l’essentiel, l’efficacité, et on manque d’agressivité. Je pense qu’il y a des restes de la saison dernière, dès qu’on a de l’adversité qui répond et qui nous met dans le dur on baisse la tête.

A la mi-temps j’ai fait ce que j’avais à faire et les filles se sont prises en main elles-mêmes. Elles se sont parlées et c’est important qu’elles mettent les choses au clair entre elles. Là-bas ça ne sera pas la même chose, aujourd’hui il n’y avait pas leur grande.

 

Basket : La Couronne Basket gagne au forceps !

Le 18 octobre 17h39 par charentelibre.fr


Difficile victoire des filles de La Couronne qui s'imposent (63-56) face à Laguenne, co-leader de la poule avec Tours, pour le compte de la 4ème journée de N3F. Les Charentaises ont dû attendre la deuxième mi-temps (M.T 23-32) pour "dégainer" cette formation de l'US Guennoise en leur infligeant un (40-24). Prochain match le 1er novembre à Saran.
 

Basket : La Couronne Basket chute à St-Rogatien

Le 11 octobre à 17h38 par charentelibre.fr



Coup d'arrêt pour les leaders couronnaises (72-58) à St-Rogatien dans la banlieue nantaise pour le compte de la 3ème journée de N3F. Les Charentaises ont livré une piètre prestation surtout dans le dernier quart-temps. Menées de 3 points au troisième acte (46-43), les filles de Julien Bonneau-Jordan, trop imprécises, n'ont pas réussi à renverser la vapeur et faire ainsi la passe de trois. Prochain match face à Laguienne dans une semaine.
 

Le LCB pour la passe de trois

11h00 par Yannick CHAUMET


Les leaders couronnaises visent un troisième succès consécutif demain dans la banlieue nantaise.
Nouveau déplacement à portée de main pour les Couronnaises.
Nouveau déplacement à portée de main pour les Couronnaises.. PHOTO/Photo Renaud Joubert

Une semaine après une partie dominée face aux postières de Limoges, mais "en dedans au niveau offensif", d’après leur coach, les Couronnaises se rendent ce dimanche à Saint-Rogatien, en banlieue nantaise. Les Nantaises qui ont démarré l’exercice avec une défaite à domicile face à Bressuire et une victoire la semaine dernière à Bordeaux vont certainement vouloir accrocher le scalp d’un favori dans leur salle.

Côté Couronnais, l’absence de Pauline Phlippoteau donne une rotation de moins à l’intérieur pour Julien Bonneau-Jordan, mais il sait qu’il peut compter sur le reste de l’effectif pour pallier à ce manque. Cependant les Charentaises et leur technicien partent une nouvelle fois dans l’inconnu mais avec le souci de faire vibrer le panier plus souvent que leurs adversaires du jour.

Défensivement, les coéquipières de Virginie Chambord "ont bossé" et seront prêtes pour la rencontre. A condition de convertir les opportunités qui se présenteront à elles pour ramener un troisième succès en autant de matchs disputés.

 

LCB assure l’essentiel

06h00 par Yannick CHAUMET | Mis à jour il y a 9 heures


Les Couronnaises ont remporté un succès sérieux (64-45) hier face à des postières limougeaudes dominées dans les quatre quarts-temps. Elles font la course en tête.
Les Couronnaises n’ont fait qu’une bouchée des Limougeaudes hier.
Les Couronnaises n’ont fait qu’une bouchée des Limougeaudes hier.. PHOTO/Photo Renaud Joubert

Seconde rencontre de championnat pour les Couronnaises et seconde victoire avec un écart de dix-neuf points, mais sans pour autant convaincre dans le jeu. Julien Bonneau-Jordan voulait une assise défensive plus imposante que face à Poitiers et le coach Charentais a eu ce qu’il voulait. "On ne prend que quarante-cinq points ce qui est un bon point, en même temps nous avons travaillé toute la semaine dans ce but", se satisfait-il.

Dans le premier quart-temps, les Couronnaises montrent rapidement leurs intentions. Elles sont menées 2-6 quand Marie Dubuis sonne la révolte à trois points et est imitée par sa soeur Honorine et toutes les locales pour asséner un 16-3 par la suite. L’écart n’est qu’anecdotique à l’issue des dix premières minutes 18-10.

Le second quart est la copie conforme du premier, avec les autres joueuses du LCB qui se montrent. Amandine Boisgrollier, Virginie Chambord et Aurélie Bertorelle enchaînent parfaitement. Le cinglant 10-1 permet aux Charentaises d’asseoir de plus en plus leur domination au tableau d’affichage. De +8 à l’issue du premier quart, le crédit du LCB passe à +15 à la pause (35-20, 20e).

Dans l’avant dernier quart, l’écart va encore grandir. Le LCB, bien emmené par Aurélie Bertorelle, auteure de six points dans cette période, domine les intérieures limougeaudes en défense comme en attaque. Et même si les visiteuses se montrent accrocheuses, les Charentaises parviennent à remporter ce troisième quart pour attaquer le dernier quart avec un avantage de 18 points (47-29, 30e).

Dans le dernier quart, les coéquipières de Virginie Chambord répondent aux paniers des Limougeaudes pour remporter la rencontre assez largement avec un écart de dix-neuf points (64-45).

 

 

Basket: une bonne rentrée pour La Couronne

Le 01 septembre à 06h00 par Yannick CHAUMET


Vendredi soir, avec la réception de Bressuire, les Couronnaises ont lancé leur saison de la meilleure des manières lors du premier tour de la Coupe de France. Victoire nette 105-59.
  • Aurélie Bertorelle et

    Aurélie Bertorelle et PHOTO/(Photo Y.C.)
  • Nadia Bouataress sont les deux recrues estivales du LCB.

    Nadia Bouataress sont les deux recrues estivales du LCB.

Belle entrée en matière pour les Couronnaises vendredi soir à la salle de la ZAC où après une semaine et demie de préparation pour s’étalonner, elles ont dominé Bressuire 105-59 en Coupe de France. Un succès anecdotique mais qui fait du bien au moral des troupes.

Le coach charentais s’est d’ailleurs dit "content du contenu et surtout satisfait des quarante minutes d’intensité. Je sais aussi qu’en face, il manquait du monde mais c’est un bon match de reprise".

En effet les Couronnaises ont répété leurs gammes en dominant du début à la fin à l’image d’Amandine Boisgrollier qui, forte de ses 23 points, a affolé le compteur dès le début de la partie en inscrivant les treize premières unités de sa formation.

"Nous ne sommes pas tombés dans la facilité même en voyant l’écart grandir. On se doit de respecter tous nos adversaires donc il va falloir garder tout le monde sous pression. On va aussi travailler sur l’aspect collectif sur et en dehors du terrain c’est important pour la cohésion", constatait le technicien local. Et c’est justement à ce niveau qu’il veut travailler cette saison avec un groupe dont "toutes les filles ont joué au niveau au-dessus".

Il est vrai que peu de mouvements ont touché le LCB cet été: le départ de Jessica Beaufils et le retrait de Gaëlle Rozmanowski, contrebalancés par les arrivées de Nahida Bouataress (Annemasse) et Aurélie Bertorelle (Cognac).

Relégué de N2, le LCB se place en favori pour la remontée, mais le coach reste méfiant: "Je ne connais pas toutes les équipes mais une formation comme Tours, par exemple, risque d’être au rendez-vous".

Changement aussi de capitaine, le retrait de "Captain Ga" a laissé le poste vacant. "Ce sont les filles qui ont choisi Virginie (Chambord), et je pense que c’est un très bon choix. Elle a les mêmes valeurs que Gaëlle, ça sera la continuité".

L’objectif est donc clair pour tout le monde au club et chacun va faire en sorte d’y répondre. A commencer par la présidente Annie Vallat qui s’est dite vendredi "très satisfaite de la rencontre, de l’enthousiasme et de l’envie de vaincre des filles. La remontée est capitale pour notre club, on ne peut pas se permettre de vivoter en N3, les finances ne le permettent pas. Ce soir, les filles ont fait une belle partie très sérieuse et appliquée, ça présage d’une belle saison mais ne nous enflammons pas non plus, ce n’est que le début il ne faut rien relâcher".

Côté recrutement, une joueuse est encore attendue. "Nous avons une ou deux pistes intéressantes, mais rien de concret pour le moment", conclut la présidente du LCB.


 
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com